Les prothèses fixes : couronnes et ponts

Une couronne peut aussi bien être réalisée sur une racine naturelle que sur un implant.

Lorsqu’une dent naturelle est trop délabrée pour être reconstituée avec un matériau esthétique adhésif il faut faire une couronne. Aujourd’hui il est possible de fabriquer des couronnes entièrement en céramique, sans aucun métal. C’est une avancée technique qui est surtout intéressante pour les dents visibles dans le sourire, où l’esthétique est très importante. L’absence d’armature métallique permet à la lumière de pénétrer plus dans la couronne et d’avoir un aspect encore plus naturel.

Pour les secteurs latéraux de la bouche qui ont moins d’importance esthétique, la céramique peut-être cuite soit sur une armature en alliage à base d’or, soit sur une armature en céramique à haute résistance. Dans les deux cas l’armature ne se voit pas mais donne la résistance nécessaire pour supporter les pressions de la mastication. En effet, chez un homme adulte, la pression exercée sur les molaires peut atteindre 80kg/cm2.

Les indications de ponts sont aujourd’hui de moins en moins courantes grâce aux possibilités offertes par les implants, mais ils donnent toujours satisfaction dans les cas où un implant est contre-indiqué, ou encore dans les cas où le patient ne souhaite pas d’implant.